Philippe Vincent d'Erneville

Philippe Vincent d'Erneville

Social Sciences
LaSalle College | Montréal

Budget fédéral et provincial 2017

Le canada et le Québec bien qu’ils soient reliés d’une certaines manière, chacun des deux possèdent leur budget annuel. Pour celui de mars 2017, quelques retombées différencient les deux types de gouvernements. Pour le gouvernement fédéral, le budget fait déjà débat puisque les gens s’attendent à ce que des mesures qui risqueraient de nuire au canada interviennent. Par cela, on entend que les aéroports pourraient être amenés à être privatisés, c’est-à-dire être vendus à des particuliers. Ceci augmenterait les frais de transit des voyageurs aériens dans tout le Canada.Il s’agirait aussi d’un nouveau budget beaucoup plus soucieux de l’avancement des classes moyennes. Le gouvernement annonce une prise en considération qui dépasserait les 25 millards étant dédiée aux familles. Cependant on assiste à un déficit budgétaire qui amorcerait 28 milliards de dollars et une hausse des taxes qui seront ajoutées à l’alcool ( 2 %) et sur le tabac ( de 21, 03 $ par paquet à 21, 56 $). Une partie du budget sera également utilisée pour améliorer l’accès au logement soit 11,2 Milliards et sur les infrastructures des banques qui semblent pour le moment être passées sous silence de la part du gouvernement. En ce qui concerne le budget provinciale, la nouvelle principale est que les impôts vont baisser de 100 millions de dollars qui permettrait de favoriser une meilleure finance et des subventions aux domaines de la santé et de l’éducation. Cela correspond à une hausse de budget de 4,2 % qui leur seront accordés.